SCYnergie Janv-Mars 2018

Une dynamique vers l’emploi dans les Yvelines !

 

SOLIDARITÉ COORDINATION YVELINES

 

La lettre trimestrielle Janv-Mars 2018 - N°24 - PDF

 

               L'ÉDITO

Tous les témoignages d’anciens accompagnés SNC SCY le disent : bienveillance et écoute sont des mots-clés qui les marquent profondément et leur redonnent énergie et motivation pour retrouver du travail.

Une autre forme de bienveillance pour le retour à l’emploi est utilisée grâce aux emplois aidés de l’état et les emplois solidaires initiés par SNC.

Cette formidable chance pour ces personnes fragilisées de reprendre confiance permet à plus de 60% d’entre elles de retrouver un travail pérenne et SCY se fait un point d’honneur à maintenir cet engagement. Les secrétaires de SCY Versailles, en particulier, ont toutes eu un emploi après leur période de contrat aidé chez SCY.

Souhaitons que ce dispositif accordé au secteur associatif soit pérenne.

FX Becquart

Vice-Président SCY

SOMMAIRE

Témoignage d’un accompagné .................. p. 2

Ce qui structure l’homme, c’est l’activité ... p. 2

SCY à Maisons-Laffitte .............................. p. 3

Brèves….brèves….brèves .......................... p. 3-4

Témoignage d'un accompagné

Eloi PILLET, licencié en 2017 et de nouveau en poste, nous parle de son expérience avec SCY/SNC

« Suite à une rupture conventionnelle au mois de mai 2017, je me suis retrouvé « en rebond »... face au vide que représente le chômage, alors que l'on a  l'habitude de vivre à 100 à l'heure lorsque l'on est cadre dirigeant.... Une connaissance de longue date me permet alors d'être rapidement en contact avec SNC. Et là c'est tout un réseau qui se met en marche: des formations à Versailles, des accompagnateurs à Chevreuse, un groupe d'échanges à Orsay, des contacts et des réseaux (RéSSYV,...) qui s'organisent.

L’accueil est chaleureux, j'en ai besoin ; les formations sont pertinentes et concrètes, j'en ai besoin ; les rendez-vous sont réguliers, les accompagnateurs à l'écoute ... c'est motivant et surtout cela permet de ne pas se sentir seul dans cette épreuve.

Toutes ces rencontres (accompagnateurs, formateurs et autres personnes en recherche) permettent de lier de nouvelles relations, pas forcément en lien direct avec son secteur, mais par «rebond » avec des contacts qui ont pu m’aider dans mes recherches. Et puis surprise, j’ai pu mettre en relation des membres du réseau avec certains de mes contacts ! Quand la communication s’installe, que les êtres humains échangent et partagent, il n’y a que de belles choses qui peuvent arriver !

En résumé, j’ai trouvé chez SNC / SCY un accueil bienveillant, un accompagnement et une écoute chaleureuse qui m’ont permis de traverser cette période délicate, de ne pas être seul, d’avoir des points d’étape, de rester motivé et d'avoir de nouveaux contacts. Venant juste de retrouver un emploi, je voudrai tout simplement vous dire merci à tous (bénévoles, actifs, ...) et si je peux aider certains, je le ferai volontiers. »

 Eloi PILLET

Ancien accompagné du groupe

SNC Vallée de Chevreuse

PARCOURS  EMPLOIS  COMPÉTENCES


Ce qui structure l’homme, c’est l’activité


Pour en finir avec un système qui place les personnes « d’emplois précaires en emplois précaires »

Après une réduction drastique de 320 000 en 2017 à 200 000 cette année, exclusivement dans le secteur non marchand, les contrats aidés font place aux PEC (Parcours Emplois Compétences).

Commandé par le Ministère du Travail, le rapport intitulé « Donnons-nous les moyens de l’inclusion » de Jean-Marc BORELLO (Président du Groupe SOS et numéro un européen de l’économie sociale et solidaire) privilégie donc la qualité à la quantité et met l’accent sur l’employabilité des publics les plus en difficulté (jeunes déscolarisés, handicapés, toxicomanes, personnes malades, multirécidivistes, migrants…). Ainsi, ce projet inclusif répond à
3 exigences - mise en situation de travail, accompa-gnement et formation professionnelle - qu’il faudra dorénavant adapter en fonction du territoire et dont Pôle Emploi sera la principale cheville ouvrière.

Selon le degré de mise en pratique de ces mesures, les employeurs engagés dans ces PEC, se verront attribués un taux de prise en charge variant de 30 à 60 % du SMIC brut.

Au final, le gouvernement vise un taux de réussite de 50 % contre 26 % actuellement, soit une personne sur deux en emploi durable dans les 6 mois suivant la fin de son contrat. Une volonté d’illustrer les propos de JM. Borello « la croissance ne vaut que si elle est partagée par tous »

 

 Extrait de l’entretien avec Paul ISRAËL, accompagnateur SNC du Val d’Oise,

A quels obstacles sont confrontées les personnes que vous accompagnez dans leur recherche d’emploi ?

Paul Israël :

(…) Un frein que j’ai rencontré, c’est la lassitude, le découragement, le manque de confiance en soi. Quand on vit une longue période de chômage, la confiance en soi s’érode.

Pourquoi cet engagement aux côtés des chômeurs ?

Paul Israël : « Ce qui structure l’homme, c’est l’activité. Quand on travaille, on a une activité, mais on a aussi une rémunération, une reconnaissance et une dignité. On participe à la vie de la société. On a besoin d’une activité qui nous épanouisse.

La question du chômage touche à ce qui unifie l’homme, à tous les domaines de la vie. À mon sens, le mot-clé, c’est le mot « accompagnement ». Ce dont ont le plus besoin les hommes et les femmes que je rencontre, c’est de personnes qui soient des passerelles et qui les aident à rentrer dans le droit commun, à retrouver une assise, un sens à leur vie, à être pleinement insérés dans la société. C’est à cette condition que peut se réaliser la recomposition du lien social.

Certaines évolutions du monde du travail vous inquiètent-elles ?

Paul Israël : (…) « Dans le domaine de l’emploi, la réduction drastique des contrats aidés, sans rien prévoir en échange, constitue à mon sens une erreur. Il y a des gens qui ne peuvent trouver du travail qu’en accédant à ces dispositifs. C’est une marche pour eux vers l’insertion professionnelle. Ce qui se fait dans le secteur de l’insertion par l’activité économique va dans le bon sens. On y trouve de vraies réponses, car l’on prend l’homme dans toutes ses dimensions. On ne met pas suffisamment en valeur ces structures qui sont des lieux où l’on peut reconstruire la personne humaine. »

Propos recueillis par Aurore Chaillou le 19 septembre 2017
Retrouvez l’intégralité de l’interview : http://www.revue-projet.com/articles/israel-avec-le-chomage-la-confiance-en-soi-s-erode-36114/
Extrait de la Revue Projet  http://www.revue-projet.com/

 

SCY à Maisons-Laffitte


BRÈVES...  BRÈVES...  BRÈVES


Vous recherchez un emploi ? L’association Solidarité Coordination Yvelines (SCY) peut vous aider.

 Rencontre avec Philippe Maupin, Président de l’association SCY de Maisons-Laffitte.

« L’association SCY, c’est d’abord une équipe gagnante avec un esprit de bienveillance qui offre gratuitement

un service comparable à celui des meilleurs cabinets d’outplacement. Ici, pas de jugement, que de l’humain, de la confiance et de la bonne humeur ! Actuellement, douze accompagnateurs bénévoles issus d’horizons divers (ingénierie, RH, finance…) suivent une centaine d’accompagnés dans leur recherche d’emploi. Dynamiques et professionnels, ils proposent un accompagnement individuel à travers des entretiens hebdomadaires. Parallèlement, les accompagnés suivent en petits groupes des ateliers de base et de perfectionnement. Ainsi, ils apprennent d’abord à définir leur projet professionnel puis à prospecter, se présenter, utiliser les réseaux…

Ces ateliers ont l’avantage de permettre aux accompagnés de travailler ensemble, de ne pas se retrouver seuls mais aussi de tisser des liens entre eux. Puis viennent les réunions d’échange où chacun parle de ses recherches, ses déconvenues, ses espoirs. Une véritable thérapie pour ces accompagnés qui parfois ont le moral bien bas.

Et les résultats sont là : 50 % des accompagnés ont retrouvé un emploi en moins de six mois, 80 % en moins de douze mois. SCY remercie la mairie de Maisons-Laffitte pour son soutien sans faille, ses accompagnateurs actuels et ceux qui voudront bien rejoindre l’équipe toujours en recherche de bénévoles ».

Article dans LE LIEN n°74

https://www.paroisse-maisons-laffitte.com/index.php

 

L’équipe SCY Maisons-Laffitte

Versailles Portage en difficulté !

Véritable institution à Versailles depuis 17 ans, Versailles Portage est un service de livraison à domicile développé par les commerçants de Versailles avec le soutien de la municipalité. C’est à la fois un service de livraison de proximité, une aide dans le quotidien des personnes âgées ou à mobilité réduite, et un accès au monde de l’emploi des personnes en situation économique et sociale difficile.

Sur les 6 salariés à temps complet de l’association, 4 sont en contrat aidé. L’annonce de la fin de ces contrats met en péril son existence. La possibilité d’avoir recours à de nouveaux financements est donc essentielle à sa survie. Venez soutenir l’association en envoyant vos dons par chèque à l’ordre de Versailles

BusinESS : un club pour l’économie sociale et solidaire


Créé par Activit’Y, Busin’ESS est le club des entreprises de l’économie sociale et solidaire dans les Yvelines. Il rassemble les structures d’un secteur où l’emploi progresse pour permettre aux entreprises classiques de s’inscrire dans une démarche de responsabilité sociale.

 

Avec pour objectif de lutter contre l’exclusion professionnelle, Busin’ESS met en relation les structures de l’économie sociale et solidaire, pourvoyeuses d’emplois non délocalisables et à forte valeur ajoutée territoriale, avec les entreprises de l’économie classique. Le club aide ces dernières à trouver des partenaires capables de services et prestations dans des domaines tels que restauration, blanchisserie, imprimerie, espaces verts ou recyclage des déchets. Le club propose aussi une aide technique à la réalisation de clauses sociales.

En 2016, 61% des entreprises françaises souhaitent développer leur lien avec le territoire et leur performance sociale via une démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : le Club BusinESS répond à cet tendance.

Pour en savoir plus :

ActivitY’ lance Busin’ESS, le club des entreprises de l’économie sociale et solidaire

 

 

BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES


Ca bouge à SNC ! 

Le groupe SNC Saint-Quentin-en-Yvelines crée plusieurs antennes : Guyancourt, Montigny-le-Bretonneux et Voisin-le-Bretonneux. Création très prochainement d’une antenne à Villepreux les Clayes sous l’impulsion de Pierre Leclerc.

La RESSOURCERIE : c’est quoi ?

 

Versailles Grand Parc a depuis quelques mois un projet de ressourcerie sur Versailles et ses environs.

Dans le cadre de l’économie circulaire une ressourcerie a pour but de collecter des objets pour être réparés, revendus si possible ou envoyés en recyclage afin de récupérer les métaux et les matières premières.

SCY et Probys sont en discussion avec Emmaüs France, ESPACES et les ressourceurs pour bâtir ce projet, en lien avec le service environnement de VGP.

Ce projet devrait démarrer d’ici fin 2018.

THÉÂTRE
« Un emploi nommé désir »

Commanditée et créée pour SNC, produite avec l'appui de Pôle Emploi, la pièce « un emploi nommé désir » sera donnée :

Samedi 10 mars à partir de 18 h

Village éducatif Saint-Philippe - Apprentis d'Auteuil

1 rue du Père Brottier à Meudon (RER C Gare Meudon Val Fleury)

Un apéritif est prévu, en principe après la pièce.

La salle contient 150 places. Les accompagnés et accompagnateurs SNC sont invités à hauteur de 30 places. Inscription avant mi-février auprès de :

Claude Faïk (claudou.faik@gmail.com) et André Mallet (adom.mallet@gmail.com)

Participation libre.

Soirée des Créateurs d’Entreprise

L’association SUZANNE MICHAUX organise, avec le soutien de la ville de Versailles et de Versailles Grand Parc, sous le haut patronage de Mme Valérie Pécresse :

La 1ère SOIREE DES CRÉATEURS D’ENTREPRISE

Mardi 13 février 2018 de 18h30 à 22h30

Hôtel de Ville de Versailles

Destinée à promouvoir et valoriser l’accompagnement des porteurs de projet, cette soirée aura come grand témoin Hugues Le Bret, créateur et fondateur de l’entreprise Compte-Nickel.

AGENDA

Dates à retenir

THÉÂTRE

Apprentis d'Auteuil

à Meudon

Samedi 10 mars

à partir de 18h00

SOIRÉE des

Créateurs d’Entreprise

Hôtel de Ville de Versailles

Mardi 13 février 2018

de 18h30 à 22h30

ATELIERS de l’emploi

Hôtel de Ville de Versailles

6, 13,20 et 27 mars

de 17h à 20h

qui préparent au :

FORUM pour L’EMPLOI

Hôtel de Ville de Versailles

Mercredi 21 mars

de 14h à 18h

 

SCYnergie : Lettre trimestrielle de Solidarité Coordination Yvelines (SCY) – 2 bis place de Touraine – 78000 Versailles – Tél. 01 39 49 05 19 – www.scy.orgscy.78@orange.fr – Facebook : SNC-VS
Directeur de publication : Livier Vennin - Comité de rédaction : François-Xavier Becquart – Livier Venin – Conception : Laurence Coquenpot