SCYnergie Avril-Juin 2018

SOLIDARITÉ COORDINATION YVELINES

La lettre trimestrielle AVRIL / JUIN 2018 - N°25 - PDF

L'ÉDITO

Retour sur

le FORUM de l'EMPLOI

de Versailles en mars 2018

Je vous invite ce mois-ci à lire avec attention les 4 marches d’érudition et de conviction que nous propose Philippe Ducros.

L’effort à déployer, l’énergie à mobiliser sont considérables lorsqu’il faut (ré) investir l’univers de la recherche d’emploi. Méthode, endurance, et surtout peut-être bienveillance des accompagnateurs, peuvent faire fleurir une « candidature constructive » pour reprendre ses mots. Cette énergie à accueillir, transmettre, libérer est essentielle : celle d’une juste autonomie toujours à faire grandir dans un « monde du travail » en plein bouleversements, ainsi que nous le rappelaient Muriel Pénicaud et Jean-Noël Barrot le 29 mars dernier à Vélizy.

Rendez-vous pour ceux qui le peuvent le 18 juin prochain à notre Assemblé Générale et bon été à tous !

Livier VENNIN
Président SCY

Sommaire

Retour sur le forum de l’emploi à Versailles.... p. 1
Le hasard et la nécessité.................................. p. 2
Retour sur un atelier citoyen à Vélizy.............. p. 3
Brèves - brèves - brèves................................... p.4

 

Préparation des candidats et bilan 

La phase préparatoire de ce forum a été organisée sur 4 mardis soir les 6,13 et 20 avril de 17 à 20 heures pour aider les candidats à la recherche d’un emploi.

Ces candidats potentiels ont été d’abord accueillis par trois hôtesses de la mairie qui leur ont remis une brochure sur les postes ouverts par les employeurs.

Une aide a été ensuite proposée pour que les chercheurs d’emploi soient conseillés dans leurs choix des postes qui correspondaient au mieux à leur profil et ce, avant leur rencontre avec les employeurs. Plusieurs accompagnateurs des trois antennes versaillaises de SNC (Solidarités Nouvelles face au Chômage) étaient présents pour répondre aux questions posées, avec également la participation d’autres structures partenaires.

L’objectif était d’accompagner les candidats dans leurs choix et de les aider à préparer les entretiens qui se sont déroulés le 27 avril après-midi. Cette démarche a permis aux personnes qui ont opté pour ce travail préparatoire de mieux cibler leurs recherches et d’obtenir des conseils à la fois sur l’adéquation entre leurs compétences et les offres ouvertes et, en cas de RDV, de mieux se valoriser auprès des employeurs.

Enfin, ils ont eu la possibilité le jour «J » d’obtenir un entretien avant les autres, une heure avant l’ouverture officielle.

Emmanuel Fesquet avec l’aimable participation
d’une accompagnée de Versailles Sud Est

 

 

 

 

 

 

Le hasard, la nécessité et…. la quatrième marche ?


Chaque étape de la conquête d’un emploi est décisive. Ici, la lettre qui sortira du lot. Là l’occasion d’un entretien d’embauche à quatre finalistes. Parfois même une rencontre dans l’ascenseur en route vers le 33ème étage appelé septième ciel.

Ne pas craindre d’affirmer que cela ressemble à l’aube d’une histoire d’amour fulgurante ou à naître. Si vous préférez, l’envie de vous voir comme le demi d’ouverture de « Notre équipe », celui qui n’aura pas peur de sortir de la mêlée. Et pour un coup d’essai, voilà un coup de maître.

Concernant trop de candidats, une histoire impossible. Il y a toujours un homme plus malin à défaut d’être diplômé, à moins qu’il ne soit aussi plus jeune, une femme également belle et subtile, le futur Mark Zuckerberg. Quelle chance auriez-vous si votre concurrent était de surcroît le neveu de son oncle ? Pourquoi ne pas rembobiner le film qui n’ira jamais à Cannes ?

Première marche, accepter de se fatiguer pour identifier et muscler ses propres succès, comme une gravure déjà convenable mais à qui un encadrement somptueux donnerait un lustre ravageur. Les autres n’ont pas nécessairement un Rembrandt à disposition.

Deuxième marche, s’interroger sur tout ce qui n’est pas sur le « flyer », donc sur l’essentiel qui est invisible pour les yeux.

Troisième marche, multiplier les scénarios – scenarii pour ceux qui aiment l’adorable Italie qui compte en son sein Machiavel, Pic de la Mirandole et ... le Pantaleon de la commedia del arte. Rien ne se passera comme prévu, mais à en faire dix, on saura imaginer celui de la onzième heure. Regarder droit devant soi avec un moral de vainqueur. Certes, le pitch final est difficile mais il naît de tout ce qui précède.

La quatrième ? La quatrième marche consiste à ... ne pas se prendre les pieds dans le tapis. D’emblée. Retour à la case départ ! C’est souvent le résultat de ceux qui ont négligé le plus facile, le plus élémentaire, le plus immédiat. Négliger de se vêtir convenablement, de saluer poliment, de répondre à un mail. A titre d’exemple, huit jours avant the D day, l’atelier d’entretien est précédé d’un mail invitant les participants à répondre à une question simple, l’état d’avancement de son projet professionnel. « par retour du courrier ».

Or, statistiquement, près de la moitié des candidats ne répondent pas, ou bien pire, le font dès potron-minet le premier jour du stage, deux heures à peine avant leur arrivée. Il ne s’agit pas de prêcher pour la paroisse de l’animateur de cet atelier. Autre exemple, l’accompagné à qui on a demandé de faire un premier bilan de compétences personnel. Au matin de son deuxième rendez-vous, nouveau Georges Pérec sans la grâce, on se « souvient » et griffonne à la hâte dix lignes parfaitement inexploitables.

Combien de personnes accompagnées respectentelles l’ensemble de ces considérations de base qui constituent les fondements, le socle de toute candidature constructive ?

Dire cela, et avec la bienveillance naturelle qui escorte tout accompagnement, c’est essentiel. Seuls peuvent sauter « le chapitre nécessaire rigueur » les petits et les grands génies. Encore n’était-il pas certain que Picasso eût manqué un rendez-vous, surtout avec une jolie femme.

Philippe DUCROS
Accompagnateur Versailles Sud Est
et animateur de l'atelier " Préparation à l'entretien d'embauche".

« Le succès arrive toujours lorsqu’une opportunité rencontre la préparation » Albert Einstein

L’atelier Citoyen avec JN. BARROT, député des Yvelines.


7 mois après l’adoption des ordonnances réformant le code du travail, le ministère du travail finalise un projet de loi réformant l’apprentissage, la formation professionnelle et l’assurance chômage. Le texte va prochainement être transmis au Conseil d’Etat.

A l’initiative de Jean-Noël Barrot, député de la 2ème circonscription des Yvelines, un atelier citoyen LREM a été organisé le 29 mars au soir en présence de Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, auquel Solidarité Coordination Yvelines, une dynamique vers l’emploi a participé.

Pour en savoir plus…

L’accélération technologique - le numérique, l’intelligence artificielle, les neurosciences - mais aussi la mondialisation bouleversent la vie des entreprises. « La compétence est la première protection contre le chômage » a insisté plusieurs fois Muriel Pénicaud, en dénonçant l’injustice du dispositif actuel et le fait que l’accès au système de formation soit discriminant : les cadres des grandes entreprises y ont bien plus facilement accès que les employés et les ouvriers des ETI / PME ou les salariés des entreprises d’insertion.

Face à un système jugé trop complexe pour les salariés et les entreprises - 90 000 organismes de formation en France, pour 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires, des coûts de formation très disparates-, le projet vise donc un bouleversement complet du système d’apprentissage.

A la clé :

  • un renforcement du compte personnel de formation, sa traduction en euros: pour tous les salariés, 500€ par an (plafonnés à 5000€) crédités sur le Compte Personnel de Formation (CPF), pour choisir sa formation en toute liberté; pour les salariés non qualifiés, un droit majoré de 800€ / an, plafonnés à 8000€, pour qu’ils puissent changer de catégorie professionnelle.
  • un accès direct aux salariés à la formation sans avoir à passer par des intermédiaires, et la possibilité d’accès à des accompagnateurs (coachs) professionnels.
  • une simplification du système de formation : les OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés) seront transformés en "Opérateurs de compétences", qui financeront notamment les CFA et le plan de formation des TPE / PME ; une agence nationale, France Compétences, sera créée, notamment pour réguler la qualité des formations et leur coût.

Des nombreux échanges avec la salle, il ressortait un grand dynamisme de la société civile, à l’image du bassin d’emploi de Velizy Villacoublay, qui figure en tête des créations d’emploi sur le Grand Paris depuis quelques années.

Reste une interrogation : le projet s’inspire largement du modèle de flexisécurité promu au Pays Bas et au Danemark et repris par l’Union européenne dans ses recommandations pour l’emploi. Il suppose une forte autonomie des salariés et des personnes en recherche d’emploi pour construire leur parcours, apprécier et acquérir les compétences qui leur seront nécessaires pour cheminer professionnellement dans un monde du travail en plein bouleversements.

Autonomie redoutable … elle mérite d’être plus que jamais accompagnée.

Le réseau « SCY 78 une dynamique vers l’emploi » en fait cause commune, pour que solidairement, nous offrions à chacun les possibilités d’une meilleure agilité.

BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES - BRÈVES


Fabienne BAILLY  

Notre ancienne assistante de SCY Versailles, Fabienne BAILLY, a été embauchée comme assistante administrative chez le député de Versailles Jean-Noël BARROT. Félicitations et merci à Jean-Noël BARROT qui a fait appel en priorité à nos associations.

  PÔLE EMPLOI

Le mercredi 30 mai a eu lieu une rencontre entre Pôle Emploi et SNC Versailles pour convenir d’un partenariat et prendre spécifiquement en accompagnement 20 chercheurs d’emploi séniors.

Ce partenariat débutera en septembre. Un point sera fait tous les 6 mois.

Assemblée Générale SCY

L’Assemblée Générale de SCY aura lieu le lundi 18 juin à 16h à la pépinière d’entreprises, 2 place de Touraine à Versailles.

Nous espérons que les membres de nos associations adhérentes seront nombreux au rendez-vous.

SNC
Rencontre annuelle

La rencontre annuelle des accompagnateurs-accompagnés SNC des Yvelines aura lieu au château de Buc le jeudi 15 novembre après-midi et aura pour thème la reconversion professionnelle des chercheurs d’emploi

Profitez bien du mois Molière

en ce mois de juin 2018 sur

Versailles

Et très bonnes vacances 

à tous !

AGENDA

Dates à retenir

FORUM des Associations

VIROFLAY
Dimanche 9 septembre
de 14h à 18h
au Centre sportif
Gaillon
28, rue Chanzy

FORUM des Associations
VERSAILLES
Samedi  8 septembre
5, avenue de Sceaux

SNC
Rencontre annuelle

BUC

Jeudi 15 novembre
de 16h à  21h
Château de Buc
20 Rue Louis Massote

SCYnergie : Lettre trimestrielle de Solidarité Coordination Yvelines (SCY) – 2bis place de Touraine – 78000 Versailles – Tél. 01 39 49 05 19 – www.scy.orgscy.78@orange.fr – Facebook : SNC-VS
Directeur de publication : Livier Vennin - Comité de rédaction : François-Xavier Becquart – Livier Venin – Conception : Laurence Coquenpot